> Station de pompage solaire et d'irrigation

Station de pompage solaire et d'irrigation

Unité de pompage solaire pour l’irrigation goutte à goutte de la ceinture verte de la ville d’Ouarzazate

 

Partenaire : Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE)

Zone d’intervention : Municipalité de Ouarzazate

Durée : 1ère tranche du projet 2012-2014 et 2ème tranche 2015-2018

Contexte du projet

La ceinture verte d’Ouarzazate a été une initiative du Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts (HCEFLCD), proposée à Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI en 2007. Au début la zone du projet devait couvrir une superficie de 1800 ha mais il s’est avéré que la ville ne disposait pas suffisamment de ressources hydriques pour irriguer ces 1800 ha. La superficie totale a alors été réduite à 635 ha.

La zone du projet englobe la périphérie de la ville d’Ouarzazate, les bergers du lac du barrage Mansour Eddahbi, les axes routiers et quelques espaces à l’intérieur de la ville.

Les caractéristiques climatiques (climat aride et faible pluviométrie) et l’existence d’un potentiel solaire important à Ouarzazate ont amené les autorités locales à valoriser les eaux usées épurées de la ville et le pompage solaire pour l’irrigation des domaines arboricoles.

Objectifs

Le projet de création de ceinture verte dans la ville d’Ouarzazate en utilisant l’énergie solaire et les eaux usées épurées pour l’irrigation a été initié dans le cadre de la sauvegarde de la biodiversité et de la protection de l’environnement. Il permet entre autre de :

  • Créer une ceinture verte pour protéger la ville contre la désertification et les vents forts ;
  • Créer des espaces récréatifs pour la population locale ;
  • Optimiser l’utilisation de l’eau pour l’irrigation ;
  • Valoriser les eaux usées épurées.

Consistance de l’appui de Targa

Elle intervient dans la réalisation de la composante solaire du projet et la gestion de l’irrigation des arbres de la ceinture verte. Elle offre une assistance technique dans ces domaines. Son appui porte sur :

  • La conversion du pompage par groupe diesel initialement prévu/installé en pompage solaire ;
  • La mise en place d’un dispositif de télégestion du système de pompage et d’irrigation qui permettra la mesure à distance de trois types de paramètres : hydraulique, électrique et météorologique.

 

Lu 61 fois
Dernière modification le jeudi, 21 décembre 2017 11:49