> Electrification rurale décentralisée

Electrification rurale décentralisée

Electrification rurale décentralisée Ouneine

 

Le projet d'électrification décentralisée des zones enclavées s'inscrit dans le cadre de l'utilisation durable des ressources naturelles locales, notamment l'utilisation des sources d'énergies renouvelables disponibles et la préservation des écosystèmes montagnards. Il s'agit de développer dans les zones enclavées un système de production électrique décentralisé fondé sur les ressources naturelles spécifiques de chaque région (ressources hydrauliques, solaires, éoliennes, biomasse) et adapté aux besoins des populations. Il prévoit l'interconnexion entre les différents micros - réseaux dont l'énergie électrique est produite à partir de différentes sources énergétiques renouvelables. Les études préliminaires ont été achevées. L’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II de Rabat (IAV) et l’ONG Targa-Aide, développent en partenariat et mettent conjointement en application une technique de production d’énergie électrique à partir de plusieurs types de sources d’énergies primaires renouvelables (hydraulique, solaire, éolienne), alimentant de petits réseaux de consommateurs isolés, avec possibilité d’interconnexion entre-eux. Ce micro-réseau décentralisé doit être compatible avec le réseau national dans l’éventualité d’une interconnexion future. L’application de techniques de production d’énergie décentralisée n’a de sens que si elle s’intègre dans le cadre d’un développement global d’une région et qu'elle contribue à l’amélioration des conditions de vie et des revenus des populations rurales. Pour atteindre ces objectifs, les partenaires ont choisi de mettre sur pied ce projet de recherche-action dont l’orientation suit trois axes :

  • La formation : elle est orientée sur le développement de compétences pluridisciplinaires dans le domaine des énergies renouvelables et de micro-réseaux électriques décentralisés à injection multiple adaptés aux zones enclavées (laboratoires, stages, séminaires, formation de formateurs).

  • La recherche et le développement : il s’agit de mettre au point une méthodologie d’approche globale pour la production et la distribution d’énergie électrique décentralisée à partir de plusieurs sources renouvelables (simulation, conception et gestion optimales), qui intègre à la fois les dimensions technique et socio-économique et qui soit reproductible à d’autres zones enclavées.

  • La réalisation sur un site d’application, en l’occurrence la vallée de l’Ouneine dans le Haut-Atlas marocain : l’objectif est d’implanter un micro-réseau électrique à injection multiple interconnectant 18 villages, distribués géographiquement dans 3 zones et de promouvoir leur développement local à travers l’électrification durable et adaptée.

Tout au long du projet, une étude d'impact de ce transfert de technologie et la prise en compte des réalités du terrain ont pour objectif de favoriser sa reproductibilité, tant technique que socio-économique.Le succès du projet est lié à la multiplicité et à l’interaction de ses composantes. La formation, le développement, la notion de conseil, l'impact socio-économique sont indissociables de la réalisation et du suivi du projet. L’approche d’une telle problématique doit donc être globale et pluridisciplinaire.

Documents projet
  • Rapports d’avancement projet
  • Rapport final du projet / phase
  • Rapport d’évaluation externe
  • Base de données
  • Galerie photo

   

Lu 1909 fois
Dernière modification le lundi, 25 décembre 2017 10:00