> Quartiers du Monde : Formations des Femmes et des Jeunes

Quartiers du Monde : Formations des Femmes et des Jeunes

Projet Quartiers du Monde : Histoires urbaines

 

Contexte du projet

La participation des jeunes, filles et garçons, est nécessaire au développement de leur territoire. Les jeunes sont des ressources et moteur de changement sur leur territoire. L’utilisation de méthodologies participatives et formatrices permet de valoriser les savoirs populaires et l’empowerment des protagonistes. Il est nécessaire de travailler le genre à tous les niveaux pour construire l’égalité entre les sexes.

Objectifs

« Quartiers du Monde : Histoires urbaines » est un projet stratégique de formation politique à la participation citoyenne de jeunes de différents quartiers du monde, d’associations et de leurs autorités locales, dont l’objectif principal est de contribuer à la construction d’une gouvernance plus inclusive et participative dans des pays du Nord et du Sud, afin que l’apport des jeunes puisse être pris en compte dans l’élaboration des politiques publiques. Ce projet est réalisé en réseau : en Afrique : Salé (Maroc), Pikine (Sénégal), Bamako (Mali) ; en Europe : Paris (France), Bruxelles (Belgique) ; en Amérique du Sud: Bogota (Colombie), El Alto (Bolivie), Rio de Janeiro (Brésil).

Déroulement du projet

Les jeunes impliqués dans ce processus sont les protagonistes du projet. Le projet « Quartiers du Monde : Histoires Urbaines » accompagne un groupe de jeunes, filles et garçons, dans leur construction en tant que sujets sociaux et politiques de leur quartier : construction d’une connaissance de soi, de leur quartier et du système sociopolitique dans lequel ils évoluent, développement des capacités d’analyse et de négociation, acquisition d’outils permettant une meilleure lecture et compréhension de leur territoire et de la participation comme un mécanisme régulateur des pouvoirs, important pour la construction de quartiers plus justes et inclusifs. Les facilitatrices du projet accompagnent les jeunes et le groupe dans ce processus de réflexion, questionnent le processus et donnent des outils et méthodologies : recherche-action participative, cartographie sociale, théâtre forum, atelier vidéo et photo, etc.

Axes de recherche
  • « Le protagonisme des jeunes » : recherche action participative (RAP) pour comprendre la place et le rôle de chaque acteur dans les associations et négocier des changements ; construction d’espaces de travail participatifs,

  • « Les migrations » : réalisation de vidéos- recherche sur les causes de la migration et la perception des migrants marocains dans nos quartiers ainsi que l'animation d’échanges et de débats.

  •  « La construction de nouvelles relations de genre » : travailler sur les droits, comprendre les réalités différentes des filles et des garçons, questionner les comportements et les relations entre les filles et les garçons, construire des relations égalitaires…

Organisation du Forum International des Jeunes de Quartiers du Monde

Le Forum se veut un espace de dialogue interculturel et de débat public et citoyen, sur des thèmes tels que la construction des autonomies et du protagonisme juvéniles, la construction de relations de genre égalitaires, les droits des femmes et les migrations. Deux éditions du Forum International des Jeunes des quartiers populaires du monde (FIJ) se sont tenus respectivement en 2009 et 2011 dans la ville de Salé au Maroc.

Lu 1300 fois
Dernière modification le lundi, 25 décembre 2017 10:40